flamme abstraite

MÉTHODE MOBILISÉE

 

LA METHODE MOBILISEE EST INSPIREE DU DISPOSITIF Analyse des Pratiques Professionnelles  (Maurice Lamy, 2002, Expliciter n°43)

  • L’Analyse des Pratiques Professionnelles développe les compétences professionnelles et libère le « pouvoir d’agir » (Clot, Y. (2008). Travail et pouvoir d’agir. Paris : PUF) en formant à l’analyse des pratiques par la réflexivité /l’auto-évaluation et par la référenciation de son agir.

  • C’est un dispositif d’apprentissage de l'analyse des situations professionnelles

  • La méthode mobilisée étaye la formation en articulant le travail d'analyse et de référenciation et les temps de respiration entre pairs (RIFFAULT, J. (2002), Quelques préalables à l'étude des processus de référenciation théorique en travail social, in Vie Sociale N° 2)

 

ACCES A LA FORMATION ET POSITIONNEMENT DU FORME A L'ENTREE DE LA FORMATION

       .

  • Les modalités et délais d'accès à la formation, les pré-requis et le positionnement

Les modalités et délais d'accès à la formation sont contractualisés avec le commanditaire, compte tenu du fait que les formations se déroulent en intra. 

  • Le pré-requis pour entrer dans la formation APP  : 

  1.    Avoir une formation initiale qui permet l'accès aux concepts et aux théories des Sciences Humaines

  2.    Etre en poste dans l'organisme commanditaire afin de pouvoir apporter du vécu professionnel à analyser

  • Le positionnement des participants pour une formation personnalisée :

  1.    A l'entrée sont auto-évaluées  5 concepts = 5 compétences : 1) Réflexivité et auto-évaluation, 2) Coopération, 3) Analyse de sa pratique professionnelle, 4) Référenciation : convocation des références théoriques pour analyser, 5) Référenciation : usage des références théoriques comme outil pour agir.

  2.    A l'entrée sont auto-évaluées les marges de progrès. 

  • ​L'accessibilité aux personnes handicapées est garantie par le référent Handicap de l'organisme commanditaire et par l'organisme  prestataire qui intervient en intra. Les personnes handicapées en question sont en poste dans l'organisme commanditaire. Elles sont bénéficiaires de la formation par décision de leur employeur. En coopération avec le référent handicap de l'organisme commanditaire, le référent handicap de l'organisme prestataire met en oeuvre les ressources de son réseau handicap pour un accueil adapté. 

 

Retrouvez l'objectif de la formation en cliquant ICI

Téléchargez et imprimez la fiche de positionnement :

DESCRIPTION DE LA METHODE MOBILISEE, le dispositif APP

  • S’appuyer sur les théories des situations : L'EVALUATION SITUEE

La mobilisation d’un acteur en temps réel :

- la convocation des 4 types de savoirs

- l’effectuation de gestes professionnels

- dans une attitude, un état d’esprit en cohérence avec sa fonction

•Pas une simple réponse correcte mais une activité créative, inventive : une praxis

•Dépasse l’adaptabilité : agir en situation comporte toujours de l’inédit

 

Tout n’est pas situation :

•Un épisode qui fait situation

•Un laps de temps découpé dans un continuum vécu, un fragment dans l’activité

•Fait de moments qui peuvent obéir à des logiques d’actions différentes

•Autour d’un évènement qui perturbe le plan prévu

•Le contexte fait partie de la situation

 

  • Une situation est particulière :

’ça m’a marqué, j’y pense encore’, ‘C’était intense’ (pas toujours difficile ni dangereux)

‘Ça m’a obligé à ’mouiller ma chemise’ (le travail de soi, l’usage de soi par soi)

elle résonne en moi avec d’autres situations antérieures

 

Et en même temps, une situation est exemplaire de ce que je vaux aujourd’hui, et c’est pour ça que je la raconte, l’analyse et l’évalue. 

 

  • Analyser une situation = Dire en quoi cette situation est particulière :

•Repérer l’événement, dire si la façon de délimiter la situation étudiée est suffisante 

•Décrire le contexte, la particularité

•Décrire la ou les activités conduites, les localiser dans le temps

•Identifier les segments d’actions rationnelles organisées en séances et puis en séquences : mise au jour du dispositif

•Identifier les dilemmes, les débats de normes, les débats de valeurs, les questionnements, le travail de soi par soi

•Identifier les savoirs utilisés, les classer :

•- Décrire les concepts, les savoirs savants convoqués

•- Décrire l’utilisation des savoirs formalisés en protocoles

•- Décrire les savoirs pratiques, les habiletés mises en actes

•- Décrire les savoirs incorporés, les émotions ressenties et l’usage qui est fait de leurs signes

 

  • Evaluer une situation = Dire en quoi elle est exemplaire :

- ce qui j’y ai appris et que je pourrai transférer

- les signes de réussite de la ou les compétences que j’y ai découverts ou expérimentés

- Dire la règle d’action, le repère pour agir, le critère que je me donne pour aborder des situations similaires,

pour la confection ou la régulation du référentiel d’activités.

 

 

STRUCTURE D’UNE SEANCE D’ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES : LE DISPOSITIF GEASE 

(Maurice Lamy, 2002, Expliciter n°43 ; Nahima Laieb, Apprendre à « geaser ». Le gease, une méthodologie pour appréhender l'analyse de situations éducatives complexes, Les Cahiers Dynamiques 2010/3 (n° 48), p. 78-83.

DOI 10.3917/lcd.048.0078)

Étape 1

 Un participant expose et raconte une scène vécue  et on ne l’interrompt pas

Étape 3

Celui qui a exposé la situation se retire. Il écoute et prend des notes

Le groupe s’empare de la situation et l’analyse sous tous les angles, des façons de faire peuvent être proposées. 

Le but n’est pas la résolution de problème mais de se mettre en problème (réflexivité)

L’animateur et le cadre de santé interviennent pour proposer des références théoriques

L’animateur rappeler le cadre chaque fois c’est nécessaire.

Étape   5

L’animateur:

  • conclut sur l’exemplarité du cas raconté : moment de référentialisation 

  • fait formaliser par chaque membre du groupe un ou des repères pour agir : moment de référenciation 

  • recueille dans un fascicule les concepts et les théories qui ont permis de stabiliser des compétences et de lire des situation pour les faire parvenir aux participants : moment de capitalisation

Étape 2

Le groupe pose d’abord des questions de compréhension de ce qui vient d’être dit et demande de précisions.

  • Il sera demandé aux participants d’utiliser le plus possible des questions ouvertes afin de permettre à l’interlocuteur de donner des informations les plus complètes possibles.

  • Réponses de celui qui a exposé.

Étape 4

Le participant revient, il :

  • résume ce qu’il a entendu

  • dit ce qu’il prend dans ce qui vient d’être dit

  • dit les décisions qu’il prend pour la suite.

L’étape 4 ‘ est une étape de ré-appartenance et de reconnaissance, gratitude

L’animateur explicite la visée de l’étape 4 afin que l’apprenant puisse s’en servir pour son portfolio idem pour les autres participants