flamme abstraite

Évaluation de la formation

LA FORMATION COMME EVALUATION

Il s’agit d’une évaluation qui tresse ensemble l’auto-évaluation par le stagiaire de son apprentissage et l’analyse des situations professionnelles 

Elle articule l’auto-contrôle et l’auto-questionnement (Vial, M., 1993, En question, université de Provence)

Elle développe les compétences par la libération du « pouvoir d’agir » (Clot, Y. (2008). Travail et pouvoir d’agir. Paris : PUF.) 

Elle  développe les compétences par l'analyse  des situations professionnelles au moyen des références théoriques disponibles

.

L’auto-évaluation : l'apprentissage comme auto-évaluation

·         

·         L’Analyse des Pratiques Professionnelles par la mise en mots développe les compétences professionnelles et libère le « pouvoir d’agir » en formant à l’analyse des pratiques par la réflexivité /l’auto-évaluation et par la référenciation de son agir.

·         C’est un dispositif d’apprentissage, sachant  que l’apprentissage est tendu entre le « désir d’apprendre » (Beillerot, J, 2000) et la « peur d’apprendre » (Boimare, S. 2000).

          L'auto-évaluation est un processus d'appropriation.

 

***

·         L’auto-évaluation initiale est effectuée en début d’intervention pour positionner le formé à l’entrée de la formation. Sont auto-évaluées à cette occasion les représentations du dispositif APP et les attentes des futurs formés. Le couple formation/apprentissage consistera à combler l’écart entre les représentations initiales et l’appropriation de l’objet de savoir : « analyse de ses pratiques professionnelles »

Cette visée d’apprentissage de l’analyse  comprend en elle les apprentissages individuels imprévisibles (mais attendus) qui adviennent lors de l’intervention.

·         L'auto-évaluation intermédiaire  est un temps de recul pour que l’auto-évaluation ne dérive pas du côté du contrôle. « L’auto-évaluation renverrait alors à une forme moderne de la servitude volontaire dénoncée en son temps par La Boétie » (Lenoir, H. (2004), Pour une éthique de l’évaluation, Éducation Permanente N° 158 pp. 68-69). L’apprenant est placé au centre du travail d’évaluation en lui facilitant l’accès aux outils de sa propre mesure selon H. Lenoir. 

·         L’auto-évaluation finale  par les formés  de leur apprentissage se réfère aux critères finaux  de l’APP qui  leur rendent intelligible leur propre apprentissage. « Évaluer renvoie moins à mesurer une simple connaissance qu’à l’apprécier, voire à donner la capacité à l’apprenant d’entre­voir sa façon d’aborder le problème [...], sa méthode d’apprentissage ou son style cognitif » (Cardinet, 1997), essentiel à son futur développement et à son auto­nomie toujours à conquérir.

*****************************************************************

Quelques références :

VIAL, M. (2000), Organiser la formation : le pari sur l'auto-évaluation, L'Harmattan

VIAL, M. (1993),L'auto-évaluation, entre auto-contrôle et auto-questionnement, Ecrits En Question, Université de Provence

ARDOINO J. & Berger, G. (1986), L'évaluation comme interprétation, Pour n°107

LENOIR, H. (2004), Pour une éthique de l’évaluation, Éducation Permanente N° 158

PERRENOUD, P. (2003), De la réflexion dans le vif de l'action à une pratique réflexive, in Développer la pratique réflexive dans le métier d'enseignant, ESF éditions.

SAINT ARNAUD, Y. (2001), La réflexion dans l'action, un changement de paradigme, Recherches et Formation N°36

RIFFAULT, J. (2002), Quelques préalables à l'étude des processus de référenciation théorique en travail social, in Vie Sociale N° 2

*****************************************************************

UN OUTIL D'ÉVALUATION : le "RADAR"

 Le groupe :

 La date :

Nom (facultatif) :

Total entre 0 et 25 :

Capture d’écran 2022-04-15 à 21.17.04.png

Exemples de critères intermédiaires (notés de 0 à 5) :

Critère 1 : ma réflexivité professionnelle a progressé

Critère 2 : l’APP me permet de poser ce qui me pèse

Critère 3 : mes pairs sont des ressources pour l’auto-évaluation de mes analyses

Critère 4 : j’utilise les concepts comme outils, je les convoque

Critère 5 : l’animateur est garant du cadre

 

Les critères finaux du « savoir analyser sa pratique » :

Critère 1 : j’ai appris à être un professionnel réflexif

Critère 2 : j’ai appris à m’étayer à mes pairs et à les étayer

Critère 3 : j’ai appris à utiliser la coopération comme ressource

Critère 4 : j’ai appris à référencer mon agir et à utiliser les concepts comme outils

Critère 5 : j’ai appris à être co-garant du cadre

EXEMPLE DE SYNTHÈSE D’UNE L’ÉVALUATION INTERMEDIAIRE

Date : …

Capture d’écran 2022-04-22 à 21.08.50.png

Remarques de l'animateur :

1.   L’usage des concepts pour éclairer les pratiques et se donner des outils pour agir en professionnel est à développer

2.    La fonction : "les pairs comme ressource" fonctionne déjà très bien

3.    Les autres critères sont au-dessus de la moyenne

4.    A chacun, animateur et stagiaires, d’être co-garant du cadre pour une meilleure appropriation du « savoir analyser »

5.    …

************************************************************************************

Traitement des alea, difficultés ou réclamations :

  1. Un debriefing peut se faire en face à face si besoin. 

  2. Pour préserver l’ anonymat, les remarques et réclamations peuvent se faire par Google Forms, cliquez ICI,  

************************************************************************************

Résultats pour les années 2021 et 2022 :

notes entre 0 et 25 - moyenne 12,5

2021

2022

  • 100% notés au-dessus de 17

 

  • 80% notés au-dessus de 16 et 20% sous la moyenne

  • 80% au-dessus de 16 et 20% à 14